L’Afrique : Une nouvelle frontière pour l’adoption internationale

Theme:
  • Intercountry Adoption
Pages: 77
Year of Publication: 2012
Country: Africa

Au cours de son évolution, depuis ses racines en tant que lien de filiation créée par voie légale à un acte humanitaire pour devenir une option acceptée communément pour les personnes sans enfants désireuses de fonder une famille, l’adoption internationale a toujours fait l’objet de controverses. il s’agit actuellement d’un aspect principal du droit de la famille moderne, et donc une cible intéressante pour un cercle de plus en plus large d’universitaires, de journalistes et de politiciens avec les ambitions les plus diverses. L’attention qu’attire l’adoption international confirme à nouveau l’affirmation que, même s’il semble ironique qu’une politique affectant un nombre si peu élevé d’enfants suscite une telle attention politique et sociale, la signification symbolique de l’adoption internationale l’emporte sur son importance pratique.

On soutient que les opinions et les débats contraires sur l’adoption internationale sont fonctions de la pratique et l’attention répandues, concernant l’adoption internationale et de son application à des régions qui commencent à peine à développer leurs infrastructures culturelle, légale, sociale et physique pour l’adoption. L’Afrique est, à cet égard, un excellent exemple. de nombreux facteurs externes au niveau international, comme le nombre en baisse d’enfants adoptables issus des pays traditionnellement émetteurs en Occident, poussent de plus en plus les pays récepteurs à chercher des enfants adoptables en Afrique.

C’est pour cela que l’Afrique devient la nouvelle frontière pour l’adoption internationale, même si généralement, les législations, les politiques et les pratiques du continent sont mal équipées pour respecter les intérêts des enfants en Afrique. La mondialisation, le manque d’enfants adoptables dans d’autres régions du globe, l’intérêt croissant pour l’adoption internationale en Afrique et la capacité faible à faire appliquer les lois par les institutions publiques, tout pointe vers une augmentation des activités illégales, nuisant à l’intérêt supérieur des enfants sur le continent africain. ce rapport, une analyse de la situation dans la législation et la pratique concernant l’adoption internationale en Afrique, vise à éclairer le débat en conceptualisant, développant et mettant en place des politiques, des listes, des programmes et de la recherche relative à l’adoption internationale en Afrique.

Les principaux instruments internationaux régulant l’adoption internationale sont au nombre de trois. il s’agit de la convention sur les droits des enfants (CRC), la charte africaine sur les droits et le bienêtre des enfants (CADBE) et la convention de La Haye sur l’adoption internationale de 1993 (Convention de La Haye). un thème central, soutenu explicitement par les dispositions de la CADBE ainsi que les déclarations de la crc, est le fait que l’adoption internationale devrait être employée comme mesure de dernier ressort.

Language: French
Published by: African Child Policy Forum (ACPF)
Author: African Child Policy Forum (ACPF)
Located in: Publications
Image

An independent, not-for-profit, Pan-African
Institute of policy research and dialogue on the African child.

Founded 2003
Founder Assefa Bequele, PhD

Designed with by jakubskowronski.com